Covid 19

Merci à vous qui continuez à faire planter des arbres et à offrir des cadeaux de naissance écolos aux bébés nés en cette période de covid 19.

Les envois sont maintenus pendant le confinement, les délais sont un peu rallongés toutefois.

Par contre, il ne m'est pas possible de faire imprimer les certificats de plantations, seul l'envoi numérique est possible en ce moment.

Je vous souhaite à tous le meilleur, j'espère que vous vous portez bien. Et j'espère que nous serons plus nombreux demain à agir pour préserver les espaces sauvages et la biodiversité.

Amitiés,

Carole

Lire la suite
Vidéo

Amis planteurs, sur ce lien une vidéo tournée dans la forêt que vous contribuez à préserver. Réalisée par Nomadas del Peru, elle vous emmène dans la belle vallée de l'Alto Huayabamba où vos arbres sont plantés. La vidéo est locale et en espagnol, pour une immersion dans ce hotspot de la biodiversité mondiale. En attendant d'y aller en vrai ?

Lire la suite
Agir !

Le rendez-vous du siècle ! "Samedi 21 septembre 2019, à travers le monde entier, des millions et des millions de personnes vont descendre dans la rue pour exiger des actions concrètes. Du Japon au Brésil, du Nigeria aux Etats-Unis, c’est un formidable mouvement populaire et planétaire qui s’annonce pour demander une révolution climatique et sociale."

Pour participer à Paris :

Lire la suite
Empreinte et style de vie

« Nous sommes ce que nous mangeons ». Cette phrase de la messagère de paix Jane Goodall dit tout. C’est une image que les enfants comprennent bien.

Nos ressources naturelles, à la base de notre alimentation, sont tellement riches. Elles offrent à un panel de saveurs, de couleurs... Chaque espèc...

Lire la suite
Vêtements coton bio

En 2011, quand je créais Conscients, je suis partie au Pérou dans l’idée de trouver des coopératives équitables pour fabriquer des vêtements en alpaga. Sur place, j’ai réalisé que cette filière serait compliquée. Plus de 90% de la filature et la transformation était aux mains de deux entreprises (quand on parle de monopole !), et il y avait çà et là des éleveurs qui filaient manuellement.

La qualité manuelle n’était pas la même, irrégulière, plutôt râpeuse, ce n’était pas envisageable pour des enfants, et surtout à cette période où les vêtements bio équitables représentaient un marché microscopique.

J’avais, avec Alter Eco, rencontré beaucoup de coopérative...

Lire la suite